Le travail des enfants on en parle mais le voit-on ?

Classé dans : Ecologie | Commentaires: [ 8 ]

La réponse est malheureusement oui.

Si secret il y a il est mal gardé, car malheureusement on sait que dans les pays pauvres les enfants travaillent et oui je sais qu’on ne vit pas tous chez les bisounours, que l’école quoiqu’on en dise c’est une chance, mais de voir de ses propres yeux des petits enfants travailler je sais pas ça me fait quelque chose.

En plus ils ramassent du coton, et tout le monde porte du coton, ne me dis pas que dans ton armoire y’a que du synthétique ? tu as forcément un tee-shirt en coton. Outre s’inquiéter qu’il soit en coton biologique ou commerce équitable (d’autre débats) t’es tu une fois intéressé(e) à la provenance de ton top ? Ou à quoi bon je l’achète et je m’en fous d’où il vient. Car s’il y a un pays où on sait que dans les champs de coton le travail d’enfant c’est la routine j’ai envie de dire c’est l’Ouzbekistan. Et ça fait plusieurs année qu’on en parle, plusieurs émissions télé dessus, mais le problème n’est toujours pas réglé.

C’est tout de même la bagatelle de 2 millions d’enfant qui sont envoyés chaque année dans les champs de coton et certain n’ont pas encore 7 ans (l’âge où on apprend normalement à lire) qui travaillent 10 heures par jour.

uzbekistan-child-labor-cotton-1Que fait le gouvernement ? Il s’en fout en fait !

Alors Messieurs des gros groupes faîtes pression sur le gouvernement ouzbèque et nous acheteurs n’achetons plus de produits dont le coton vient de ce pays. Bien-sûr l’idéal est de passer au bio, car la fillière est « tracée », on sait d’où vient le coton, qui le fabrique et surtout on respecte l’Homme

Source

Article similaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 Responses

  1. nessa94

    c’est rageant !!! je vais prochainement écrire un article sur la ville de Vincennes dans le 94 qui est entrain de refaire tous ses pavés made in Indya …pavés qui font travailler les enfants mais ça n’a pas l’air de gêner certains politiques :-/

  2. Flore

    Et oui, en plus, si ça n’est pas bio, ça pollue et donc aussi détruit la santé de ses pauvres enfants qui n’ont rien demandé ! Merci pour ce billet de rappel, ça ne fait jamais de mal.

  3. MARIE

    Depuis qu’on trouve du coton Bio, j’achète du bio, quitte à payer beaucoup plus cher mais voilà, j’ai toujours des doutes, difficile aujourd’hui de savoir si tout est conforme à l’éthique que je me suis fixée… et mes exigences sont grandes et malgré tout j’ai souvent l’impression de me faire berner…
    Tout le monde sait et personne ne fait rien, c’est dingue !

  4. Clara

    en effet…

    En effet, le travail des enfants, on en parle un peu mais ça reste tabou et surtout il ne faut pas trop creuser sinon on reçoit des menaces et tout… Les choses cachées comme ça, c’est affreux et je trouve que les lois devraient être respectées, mais on ne peut pas faire grand chose à notre échelle, dommage…

    Bonne après midi, à bientôt, bises bises.

    Clara

  5. Atalanta

    Ah Wholefoods

    Ah Wholefood, l’un des grands plaisirs des séjours aux US. Quand j’arrive quelque part là bas, c’est l’une des premières choses que je cherche. Leur bar à salades, plats chauds et le déli sont à tomber que ce soit à NYC ou ailleurs. Les soupes sont délicieuses aussi. Pas étonnant qu’ils aient fait un malheur dans la grosse pomme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.