L’influence vue par le prisme éthique et durable

Classé dans : Vie quotidienne | Commentaires: [ 0 ]

Pour Peau-Ethique, cette année et pour la première depuis 2004 nous avons décidé d’investir la sphère des influenceuses. On a choisi une influence portée par les mêmes valeurs que nous. Pas de tête d’affiche, mais des idées identiques.


influence

La chose dont je suis sûre cette année est que nous avons une base de client.e.s fidèles ! Vous le savez comme moi, on n’achète pas de la lingerie en coton tous les mois ! Il faut élargir notre curseur. On a travaillé à fond nos personna pour encore mieux cibler notre offre (je parle comme une marketeuse !).

Pourquoi passer par l’influence ?

Bonne question. La première chose est : LA VISIBILITE.

Aujourd’hui pour exister sur internet, la marque doit être vue, partagée… Et je ne me vois pas vous demander de partager nos produits sur les réseaux sociaux. Déjà à titre personnel je ne le ferai jamais pour les marques que je porte. Je demande déjà des avis google je ne peux pas non plus abuser !

On doit être vue par d’autres communautés que la notre et les influenceuses sont une étape importante. En terme de ROI (retour sur investissement encore mon discours de marketeuse), les retours sont faibles. J’en reviens à ce que je pense depuis le départ que notre clientèle n’est pas sur instagram.

Pourquoi on y va ? Je me pose cette question chaque fois que je lance un partenariat. Je pense que c’est comme une publicité dans un magazine papier. On doit d’exister. J’adore les marques qui arrivent aujourd’hui à faire vivre leur marque sans publicité.

Attention à la dérive

Arrive le point pour moi le plus compliqué de l’influence. Celles et ceux qui sont des portes manteaux avec aucune conscience écologique. Des hauls fast-fashion sans sourciller. Une promotion de marques qui participent par exemple au travail forcé des ouïghours. Ou qui partent en vacances sans arrêt à l’autre bout du monde. Nous, on doit couper notre wifi…

Notre objectif depuis des années est de ne pas pousser à la sur-consommation. En faisant des partenariats avec des influenceuses, on participe aussi à cette démarche. Peut-être qu’un besoin va être créé pour acheter notre lingerie bio !

J’essaie ici d’être le maximum transparente dans notre manière de communiquer et de produire. J’ai pris le rythme de traiter un sujet par mois d’un point de vue coulisse ! Le mois prochain l’envers de la production de notre nouveau collant bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.