Après le Bangladesh, place à l’Ethiopie … Le nouvel Edorado du pas cher…

Classé dans : Commerce Equitable, Mode | Commentaires: [ 1 ]

J’ai cet article dans ma tête depuis un moment et dimanche en rentrant chez moi je tombe sur Capital, spécial Low-Cost. Je sens que je vais me faire du mal. Mais je suis comme ça. Un peu maso.

Donc bon, tout le monde en a entendu parler, mais je vais te résumer THE AFFAIR (ouais c’est comme une histoire d’amour mais en fait non).

Donc les gros du textile de la fast-fashion ont décidé d’aller produire en Ethiopie car la main d’œuvre est moins chère. Non pas par bonté de cœur en se disant au vu des drames du Bangladesh et du Rana Plaza que finalement les sous-employés, les conditions de travail, toussa ça allaient être terminées. Que nenni. Après de belles promesses que font tous les enfants qui sont pris les doigts dans le pot de Nutella, ils ont préféré délocaliser une partie de la production.

Tord ou raison. Je m’en fiche. Je suis ni juge ni partie. Donner du travail à une population pour qui des chanteurs quand j’étais en primaire ont chanté car ils connaissaient la misère et la famine, je me dis oui. Après tout, certaines personnes achèteront ces fringues donc bon.

Sauf que,

Sauf que finalement on va en Éthiopie car le salaire est encore moins cher qu’au Bangladesh. Et toi-même tu sais qu’au Bangladesh c’est pas la FOLIE SUR LES BOULEVARDS hein !!!

On nous dit oui mais c’est une question de proximité. Certes ça polluera moins. Mais bon…

J’aime pas trop trop l’idée de faire travailler les gens et de les exploiter, pour que la marge de la marque se gonfle encore. Car eux n’ont pas les mêmes besoins que nous…

Je pourrai aussi te dire que même les chinois vont fabriquer là-bas car la main d’œuvre est moins chère qu’en Chine… Pourtant niveau droit du Travail la Chine est-ce qu’on en parle ?? et le salaire je veux dire les chinois sont pas millionnaires quoi…

Je vais pas faire une leçon sur le Made In France, car nous mêmes, nous ne fabriquons pas en France… Donc je vais pas faire genre bouuuh MAIS on va pas aller dans un pays où la main d’œuvre est ultra peu chère juste pour bien bien pouvoir se gaver derrière… Je sais pas

Bref, malgré tout en Éthiopie il existe une seule société qui travaille en commerce équitable (merci _Aurelia) et qui fabrique des  chaussures en pneu recyclé et en coton. La société est membre de l’IFAT (bon je crois qu’ils veulent dire WFTO car on sait que l’IFAT n’existe plus !!). Pas de Max Havelaard et ça me met Joie ça veut dire qua ça reste une petite structure même si elle emploie 100 employés. Qui comme dans le commerce équitable sont payés 4 à 5 fois de plus que le Smic local…

Les chaussures coûtent environ 65$, je sais pas si je vais pas craquer… Et en plus ça m’a bien fait rire quand tu vois la multitude d’entreprises qui vont en Éthiopie pour pouvoir faire du Cuir pas cher… Juste LOL quoi !!

 

solerebelsSource

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.