À quoi sert notre don à Endomind ?

Classé dans : Vie quotidienne | Commentaires: [ 0 ]
Recherche endométriose Endomind

Depuis que l’on a lancé notre culotte menstruelle il y a un an et demi, nous avons fait le choix de reverser 1€ sur chaque vente à l’association Endomind pour la lutte contre l’endométriose. Comme vous le savez, cette maladie est une cause qui nous tient particulièrement à cœur car Ludivine l’une des fondatrices de Peau-Ethique en est atteinte comme 10% des femmes en âge de procréer. Vous vous demandez sans doute à quoi sert ce don ? Qui en profite ? Et bien aujourd’hui on vous apporte la réponse à vos questions !

L’un des buts premiers d’Endomind est d’encourager le développement de la recherche. Son objectif est clair : accélérer la recherche pour faciliter le diagnostic, comprendre l’endométriose et développer des traitements. Aujourd’hui, la maladie touche et handicape plus de 2 millions de femmes en France et reste encore incurable.

Quels sont les projets mis en place par Endomind ?

Grâce aux dons récoltés, l’association a la possibilité de mettre en place de nombreux projets sur le long terme tels que :

  • Diffuser des informations sur l’endométriose à grande échelle
  • Développer des projets de recherche pour lutter contre la maladie
  • Mettre en place des expositions de portraits de femmes atteintes par la maladie
  • Organiser des journées de prévention dans des établissements scolaires
  • La course Endorun

Il existe encore bien d’autres projets que seuls les dons à l’association peuvent permettre de voir le jour, et ainsi faire évoluer la situation de l’endométriose telle qu’on la connait. Aujourd’hui nous sommes très fières de nous dire que nous contribuons à la recherche à notre petite échelle. Malgré une mobilisation croissante sur la question de la maladie ces dernières années, l’association constate toujours des retards incompréhensibles car trop peu de projets de recherche bénéficient d’un soutien financier. Cela freine considérablement les progrès tant attendus par les malades. Si l’endométriose a été observée pour la première fois en 1860, ce n’est qu’en septembre 2020 qu’elle entre dans le programme des études de médecine. L’association ne compte pas attendre 160 ans de plus pour que des moyens soient donnés à la recherche.

Si cela vous intéresse, vous pouvez vous aussi contribuer en effectuant un don du montant de votre choix. De plus, il faut savoir que l’Association ENDOmind est reconnue d’intérêt général. Les dons qui lui sont faits sont partiellement déductibles. Les donateurs recevront donc un reçu fiscal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.