Les teintures utilisées pour les vêtements sont elles nocives ?

Classé dans : Ecologie | Commentaires: [ 1 ]

C’est une question totalement légitime, les vêtements que nous portons sont-ils fabriqués avec des teintures nocives ?

Alors fin du suspense : OUI

Sauf chez Peau-Ethique car nous utilisons des teintures bio certifiées GOTS et/ou Oeko tex standard 100

Du coup petit rappel sur les teintures utilisées dans le commerce (et non chez Peau-Ethique !)

Le problème que vous (le consommateur) rencontrez est l’absence totale d’indication sur les étiquettes de vêtements, en effet de nos jours uniquement la compo est obligatoire. Du coup on entre dans un grand flou. Le vêtement que je porte est-il safe ? Est-ce que j’encours un risque en portant tel ou tel vêtement. Sans faire une liste ou être moralisateur voici ce dont vous devez vous inquiéter (surtout si vous avez des enfants)

1/ FORMALDEHYDE

C’est un composé organique volatile (COV) présent surtout dans les vêtements synthétiques. Sa fonction rendre le tissu infroissable et plus resistant. C’est aussi un fixateur de colorants (évite que le produit déteigne). Sauf qu’ il peut rentrer en contact avec les yeux et le nez… et surtout il est classé comme substance cancérigène. Toute de suite moins amusant

2/ LES COLORANTS AZOIQUES

Interdit en Europe mais pas dans les autres pays et d’où viennent la plupart de nos vêtements … (smiley sourire inversé)

3/ PHTALATES

C’est un perturbateur endocrinien surtout présent dans les sérigraphies. En 2012, Greenpeace a retrouvé dans des vêtements enfants, des taux supérieurs à 370 fois au-dessus des limites autorisées

4/ DIMETHYLFUMARATE

Même si ce nom ne vous dit rien, vous connaissez, il s’agit des petits sachets remplis de cristaux, vous savez que l’on trouve dans les boites de chaussures, les sacs, certains manteaux … Il provoque des allergies cutanées. Il est bien-sûr interdit en France depuis 2008 mais pas à l’étranger

5/ NANOPARTICULES

Souvent utilisées dans des produits anti-transpirants car lutte contre les odeurs. Je pense du coup à toutes ces personnes qui achètent des chaussettes dites « anti-transpirantes », alors qu’elles feraient mieux d’acheter nos chaussettes bio (je dis ça, je dis rien)

Il y en a (malheureusement) d’autres mais ce sont en gros les « plus connus ». Du coup vous vous dites « elle est mignonne avec sa liste mais on fait comment nous ? ». Alors je n’ai pas de solution miracle vu que ce n’est pas écrit sur les étiquettes. Du coup quelques pistes, chercher des vêtements dont les teintures sont sans solvants, éviter les sérigraphies en plastique, préférez plutôt celles à l’eau.

Si vous souhaitez aller un peu plus loin, le site de l’ASEF a fait un article plus détaillé

  1. NOEL

    Je suis très contente de cet ajout.
    Bravo. En tant que médecin participant à la lutte contre les pesticides et les PE, je suis ravie.
    Mme NOEL, médecin PMI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.