La mode éthique on en est où ?

Classé dans : Vie quotidienne | Commentaires: [ 0 ]

Je sais pas si c’est le bon moment de reparler mode éthique. Je vous préviens tout de suite je sais pas ce que va donner ce billet.

GIF-bad-day-frustrated-Paul-Rudd-Today-Sucks-upset-wow-GIF

Hier j’ai fait un tri à mes favoris pour refaire une petite étude de veille pour lancement nouveaux produits. Je voulais voir un peu ce que faisait les autres marques dans la mode éthique. Et quelle ne fut pas ma surprise quand la moitié des sites que je regardais ont fermé. DEPOT DE BILAN. CESSATION D’ACTIVITE.

Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi la mode éthique a explosé et que aujoud’hui ce ne soit qu’une toute petite souche.

Tout le monde mange bio au moins une fois dans sa vie (je crois que la stat exacte est plus de 90% de la population). Ça c’est normal, entré dans les mœurs. Mais pourquoi on mange bio ? Vraie question. Pour notre santé certains disent, d’autres pour la planète. Mais est-ce que parce que l’on mange bio on ira jusqu’à porter des vêtements bio ?

Malheureusement non, alors que pourtant l’achat cosmétique devient de plus en plus normal (j’allais dire acté par la société).

J’essaie de ne pas être moralisatrice car au fond chacun fait comme il veut/peut mais j’avoue je suis triste de voir toutes ses marques qui ont fermées ou vivotent en se disant que ca ira mieux l’année d’après et qui ferment par la suite.

Peau-Ethique a 12 ans et pourtant tous les jours j’explique aux clients ce qu’est le coton bio alors que normalement ça devrait être entré dans les habitudes d’achat.

Alors j’avais lu un article qui disait que si la mode éthique ne marche pas (en France) c’est qu’elle est trop pour les écolos. OK LOL. Au départ si tu ne vises pas les écolos tu vises qui ? Je ne sais pas si quelqu’un qui ne s’intéresse pas à la bio va taper « lingerie bio » sur un moteur de recherche. Je trouve à l’inverse que la mode éthique s’est bien démocratisée. On trouve du coton bio de partout (très envie de parler de la gamme bio de carrefour) mais malgré tout certaines marques ferment encore.

Est-ce aussi une question de prix ? Je vois des marques bio qui vraiment abusent au niveau des prix car bio. Pour nous à l’inverse l’idée de départ est de démocratiser l’achat en proposant un produit bio (donc à valeur ajoutée) à un prix j’allais dire plutôt normal, mais après on a pas aussi tous la même notion du prix juste 🙂

Pourquoi ça ne marche pas  ?

Le style peut-être, la cible aussi. Pourtant cette année on a jamais tant parlé écologie avec la COP21… mais il faut croire que ce n’est pas suffisant.

Alors j’ai toujours des tops Idéo, Kamakala, une veste Tudo Bom, des pulls Les Fées de Bengale, une écharpe Seyes et même un jean Machja…

Alors oui quel est l’avenir de la mode éthique ?

La réflexion que je me fais de plus en plus est que c’est fini l’achat « éthique », on achète pas forcement par conviction, on achète un produit et c’est peut-être pour cela que certaines marques ont fermées…

(Ahah j’ai écrit cet article en Janvier 2016 une année s’est passée qu’en dire ? Malheureusement des marques ferment c’est un véritable fait, d’autres également se créent, il y a une réelle tendance dans le crowdfunding pour impliquer plus le consommateur dès le départ dans le projet. Nous écoutez ça va, nous sommes là et je pense que nous allons terminer l’année ! Mais c’est vrai que je me pose cette question de quel avenir pour la mode éthique, finalement est-ce que le bio est une mode ? peut-être plus, peut-être que à l’inverse c’est maintenant une chose courante et ce n’est pas un acte militant d’acheter des chaussettes en coton bio !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.