The Place beyond The Pines

Classé dans : Films | Commentaires: [ 0 ]

Je dois te dire que samedi dernier je suis allée au ciné, ça devait bien faire 2/3 mois que je n’y étais pas allée. Osef tu as envie de me dire. Certes.

The-Place-Beyond-the-Pines-Wallpaper-01

Donc j’étais très intriguée par le film The Place Beyond The Pines, déjà pour plusieurs raisons. La première par son casting très haut du panier. Ryan Gosling (oui lui-même), Bradley Cooper, Eva Mendes, Rose Byrne… du lourd quoi. Et parce que ce film a été réalisé par Derek Cianfrance (bien-sûr à toi aussi ce nom ne te dis rien) qui a réalisé avec brio Blue Valentine (qui est vraiment un de mes films chouchou).

Soit une bande annonce qui donne quand même envie, mais quand même où tu comprends pas tout (oui j’avoue j’ai pas tout compris)

Résumé (par Allociné) : Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Quinze ans plus tard, le fils de Luke et celui d’Avery se retrouvent face à face, hantés par un passé mystérieux dont ils sont loin de tout savoir…

Je dois te dire que moi, je suis allée au ciné juste en voyant les deux bandes annonces, donc l’histoire m’a quand même un peu surprise. Mais bon. J’ai mis bien 20 minutes à rentrer dans le film, comprendre où le réalisateur voulait nous amener. Car oui même s’il y a des artistes ultra bankables on a à faire à un film d’auteur. Les silences sont filmés. Rien que les premières minutes sont à la gloire du cascadeur Luke (Ryan Gosling).

Beyond-The-Pines

Deux mondes s’opposent l’ambition d’Avery (on peut aussi voir sa sincérité mais c’est quand même plus une ambition) et le côté lose de Luke, qui pour subvenir aux besoins son fils est obliger de braquer des banques.

Ce film est quand même réussi, mais il faut le voir sans a-priori, sans critiques. C’est sûr si on le compare à James Gray (chose que j’ai lu ici et là) ben on est un peu déçues mais non. Ce film vaut la peine d’être vu et d’être apprécié.

C’est difficile à expliquer le ressenti que l’on a de ce film car même si Luke essaie de devenir un mec bien (mais qui braque des banques) on l’aime bien.

Par contre je suis une fille qui assume beaucoup son côté midinette, mais là Bradley Cooper est complètement aux antipodes de ses rôles de mecs très sexy et beau-gosse, là il est là plupart du temps en survêt’ avec une vieille coupe et pourtant voilà il montre qu’il peut tout faire.

Pareil pour Eva Mendes, pas maquillée, mal coiffée, pour moi c’est un des plus beaux rôles de sa carrière.

Bien-sûr Ryan Gosling même en blond platine il est à tomber !! (Bien-sûr ici on aime Ryan Gosling pour son jeu d’acteur pas pour son physique)

Voilà, certes je n’ai pas survendu le film, en détaillant avec plein de petites anecdotes pourquoi tu devrais aller voir le film, mais s’il passe encore dans ton ciné vas-y.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.