Doit-on solder quand on est une marque responsable ?

Classé dans : Vie quotidienne | Commentaires: [ 5 ]

La question des soldes est omniprésente dans la mode. En effet une sorte d’obligation. On a une marque/magasin on doit solder deux fois par an ? Essayons de nous questionner sur « est-ce nécessaire ? »

Nous avons beaucoup parlé de notre politique de ne pas vouloir pratiquer de soldes. A vrai dire nous pourrions solder à partir de demain. Mais pour cela on augmenterait nos prix de 30 à 40 %. Car pourquoi un produit qui hier coûtait 30€ serait demain à 15€ pour revenir 6 semaines plus tard à 30€. Où serait là logique à part prendre le consommateur pour un idiot ?

soldes accro au shopping

Dans notre secteur qui est la lingerie, nous proposons des modèles intemporels. Hiver comme été on porte des culottes. Ce n’est pas un manteau ou une petite robe d’été qui ont une saison.

Nous essayons de pratiquer un prix juste toute l’année, sur tous nos produits. En effet, il nous arrive de mettre des collections en réduction. Pourquoi ? Car nous n’avons plus toutes les tailles. Ce fut le cas avec nos anciens vêtements de nuit. Nous avons un nouveau pyjama et chemise de nuit qui remplacent notre ancienne gamme. Du coup la logique était pour nous un besoin de place et de trésorerie.

Nous ne fonctionnons pas à la saison, nous ne sortons pas 5/6 collections. Nous avons des produits que vous portez depuis plus de 10 ans pour certaines gammes. Le but est de proposer un produit durable. Car l’industrie du textile pollue. Et elle pollue beaucoup. Proposer peu de collections et des collections qui durent est pour nous vraiment l’essence de la mode responsable. Après, il y a des collections qui durent et d’autres qui n’auront pas le succès escompté. Elles s’écouleront d’elles mêmes et nous finirons par faire une promotion pour finir les pièces restantes, rentrer de la trésorerie et surtout avoir de la place !

Le secteur de la mode est un secteur particulier. Nous sommes conditionné.e.s à faire les soldes, sans se demander si nous avons besoin de ce produit et surtout comment ce fait-il qu’on peut vendre un produit moitié prix sans perdre de sa marge. Est-ce que le prix du départ n’était pas un prix juste ?

La question du prix juste est le fondement de Peau-Ethique depuis le début. Jamais nous n’avons cassé le marché ou proposé des prix au rabais. Notre politique a toujours été de proposer des produits de qualité en coton bio et à prix accessibles, cela sans avoir une marge énorme sur le dos du producteur et du consommateur.

On pourrait continuer comme cela encore longtemps, redire tout ce que l’on a déjà dit. Mais clairement notre politique ne va pas changer. Nous n’allons pas gonfler nos prix pour solder 12 semaines dans l’année, ou faire des ventes privées 12 semaines par an. En effet, si nous avions cette politique, nous n’aurions jamais créé une mode responsable. D’ailleurs, la plupart des marques responsables ont toutes ce discours. Le choix d’un prix juste toute l’année. Nous renvelopperons ensemble la notion du prix juste dans un autre billet !

Par contre, il n’y a aucun jugement si vous faîtes les soldes. Nous ne sommes pas là pour faire culpabiliser quiconque. Parfois, on se réserve un budget pour les soldes car dans l’année les prix sont trop élevés. Mais ce n’est pas normal. Appliquons le prix juste dès le départ. Celui où producteurs, artisans, marques et consommateurs sont dans une relation normale.

Si vous souhaitez relire nos articles à ce sujet :

++ Peau-Ethique & les soldes ++

++ Et toi tu soldes ? ++

++ Soldes ou pas soldes ++

5 Responses

  1. Thérèse TROCLET

    J’ai pris conscience depuis quelques décennies que cette société de consommation nous détruisait, nous, nos enfants, notre environnement, sans parler des ouvriers exploités dans les pays du Tiers-monde.
    Je souhaitais me tourner vers l’achat de biens de qualité et donc durables mais à un prix correct. Ce qui n’est pas facile à trouver.
    En allant au Salon Marjolaine, j’ai pu rencontrer des professionnels, comme vous, qui proposent des articles correspondant à mes critères.
    Je vous ai acheté des chaussettes, très agréables à porter et un caleçon pour mon fils qui en est très satisfait.
    Mais, il y a une quinzaine d’années, j’ai beaucoup acheté chez « Gap ». A l’époque, cette chaine de magasins proposait des vêtements de qualité dont elle cassait les prix au moment des soldes. Par exemple, Un tee-shirt acheté 30 euros en début de saison était bradé 7 euros.
    C’était très agréable et tentant de dépenser peu pour des vêtements agréables à porter.
    Mais ce système tuait nos entreprises qui ne pouvaient pas suivre et a permis aux grands groupes de s’assurer le quasi monopole du marché du vêtements de notre pays.
    Aujourd’hui, je suis à la retraite et grâce aux DIY, je me suis remise à la couture et au tricot et pour le reste, je me tourne vers les petites entreprises comme la votre.
    Aujourd’hui, même

  2. Jacques Deplace

    Bonjour,
    et bravo pour ces mots qui nous aident à guérir les maux de nos actes trop routiniers pour être pensés.
    Que durables soient vos idées et vos actes, quand leur sens se construit ainsi; les nôtres aussi en coopération responsable.
    Jacques

  3. Jacques Deplace

    Bonjour,
    … et bravo pour le sens que vous donnez au doux commerce …
    … cela nous aide à sortir des routines destructrices du sens de nos actes …
    Que durables soient nos idées et nos actes quand nous en construisons la base éthique.
    Jacques

  4. latour

    on y revient …et avec plaisir .En plus,une livraison express:commande passée mercredi après-midi et reçue vendredi:bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.