Quand le marketing devient éthique

Classé dans : Marketing | Commentaires: [ 0 ]

…face aux dangers du Greenwashing.

Et oui, j’ai entendu beaucoup de critiques quand à mon futur métier, « le marketing poussant les gens à la consommation, les manipulant…. ». Pas facile à assumer, alors quand le marketing devient vert, il prend une tout autre tournure, trouvant enfin un sens !

Le marketing peut donc être éthique… et oui mon travail est de faire en sorte que la démarche et l’engagement de C.A.BIO soit cohérente et mis en valeur dans ses actions, de communiquer sur ces actions tout en étant crédible dans la démarche, mettre en accord discours de l’entreprise et fonctionnement. Un  réel enjeu face à des consommateurs de produits bio et équitables sensibles au danger et limites du « greenwashing » (lavage vert).

Le greenwashing, parlons en, une autre dérive du marketing…
Avec la démocratisation du bio, de plus en plus d’entreprises communiquent sur le bio, le développement durable afin de donner au public une image socialement et écologiquement responsable alors qu’en réalité elle ne l’ai pas réellement, voir pas du tout…dépensant plus d’argent dans la pub verte que dans des actions réelles…
Face à ces excès d’appropriation de l’image écolo, les consommateurs perdent confiance. D’où l’enjeu des « marketeurs » travaillant dans de vraies entreprises engagées comme C.A.BIO !! Mettre en valeur les réels engagements et surtout informer, informer, informer les consommateurs, car même si le bio se démocratise, le chemin reste encore long pour faire changer les mœurs…

Séverine

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.