Promised Land

Classé dans : Films | Commentaires: [ 2 ]

Y a certains films qu’on attend avec une impatience non cachée, genre un film à gros budget qui va parler des gaz de schiste. Je peux te dire que Promised Land de Gus Van Sant était dans ma liste des films à voir de 2013.

Promised-Land

De quoi ça parle : Steve Butler, représentant d’un grand groupe énergétique, se rend avec Sue Thomason dans une petite ville de campagne. Les deux collègues sont convaincus qu’à cause de la crise économique qui sévit, les habitants ne pourront pas refuser leur lucrative proposition de forer leurs terres pour exploiter les ressources énergétiques qu’elles renferment. Ce qui s’annonçait comme un jeu d’enfant va pourtant se compliquer lorsqu’un enseignant respecté critique le projet, soutenu par un activiste écologiste qui affronte Steve aussi bien sur le plan professionnel que personnel… (Merci Allociné)

Bon déjà je dois te dire que j’ai quand même bien aimé, c’est pas non plus finalement le film du siècle mais il est bien. Parlons peu parlons bien, j’y suis surtout allée pour le problème du gaz de schiste. (OK peut-être un peu pour Matt Damon et John Krasinski). Car petit rappel le gaz de schiste c’est bien dégueux, l’extraction, et tout ce qu’il y a autour (maladie, pollution, eau qui n’est plus potable). Bref tu l’as compris ici on aime pas le gaz de schiste. Donc moi tu vois je croyais un peu naïvement que le film allait quand même traiter le gaz de schiste en vrai sujet. Finalement non, le gaz de schiste c’est juste un prétexte car au fond c’est une histoire d’homme. D’un homme face à ses choix, face ses actes.

C’est la première fois que je vois Matt Damon  dans un rôle de mec pas gentil, genre pas le gendre idéal de l’Amérique. Il veut à tout prix acheter les fermes alors qu’au fond il sait que ce qu’il fait c’est quand même mal, mais il le fait quand même.

Promised Land est quand même triste, triste car quand tu es endetté et que l’on te fait miroiter des milliers de dollars pour que tu puisses t’en sortir certaines fois, ta conscience écologique tu la mets de côté. Certes tout le monde n’a pas de conscience écologique et ne voit que l’appât du gain que cette grosse société veut leur donner.

Le scénario du film a été écrit par les deux acteurs principaux soit Matt Damon et John Krasinski (que j’adore depuis Away We Go).

A part la fin du film qui est SO américaine le film vaut la peine d’être vu. C’est quand même un film pas ultra joyeux non plus.

(Sinon à quand ce genre de film sur les conséquences de la culture du coton conventionnel et les bienfaits du coton bio)

2 Responses

  1. Oscara

    Je l’ai vu aussi ce film. C’est assez prévisible comme fin malgré le coup de théâtre de l’écolo qui finalement est encore plus escroc que l’autre. Mais j’ai aussi passé un bon moment. J’aime bien les 2 acteurs

    • Ludivine

      Oui c’est vrai que franchement on ne s’y attend pas (je parle de l’écolo) 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.