Perturbateurs endocriniens : pourquoi le choix du bio

Classé dans : Ecologie | Commentaires: [ 0 ]

Aujourd’hui c’est dur de trouver du textile propre, la plupart de notre textile est rempli de perturbateur endocrinien. Et on le sait les perturbateurs endocriniens c’est quand même le mal.

liste

Par exemple dans les produits synthétiques il y a du formaldéhyde (alors je découvre après des recherche que le CIRC l’a classé comme cancérogène avéré chez l’homme) et le formaldéhyde on en trouve beaucoup : il rend les vêtements infroissables mais surtout c’est un fixant de colorants. Ah la fameuse teinture … C’est pourquoi nous vous conseillons au maximum de choisir un produit certifié Oexo Tex Standard 100 ou Gots (car oui Gots peut aussi certifier la teinture et le fait que le coton soit bio). Bref je m’égare.

On est là à se mettre des produits qui donnent le cancer sur les parties intimes. Car oui la plupart des culottes en dentelle sont en synthétiques. Alors évidement que je prêche pour ma paroisse en disant que « oui portez des culottes en coton bio c’est meilleur pour votre santé » mais c’est aussi un fait.

Je découvre aussi (car oui je suis un peu naïve) que certains vêtements contiennent des retardateurs de flammes (je savais pas qu’on s’amusait à faire brûler ses vêtements mais soit), pour éviter qu’ils ne prennent feu rapidement, les articles sont traités avec un mélange de substances, regroupées sous le nom de polybromodiphényléthers. Là on croit que c’est fini mais non car en plus de rester sur la peau, on retrouve ces substances chimiques dans le sang. S.U.P.E.R.

Bon il y a aussi les metaux lourds que l’on trouve dans les teintures (et c’est le mal bien-sûr).

Voilà pourquoi idéalement il vaut mieux privilégier un produit bio, car déjà toute la chaîne est propre, le produit n’a jamais été pollué, et pour les certifications préférez toujours une certification GOTS. Certes le bio a un coût mais on pense que si on mange bio on se « polluera » moins, il ne faut pas oublier que le textile pollue aussi …

Source 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.