Qu’est-ce que le Fashion Pact ?

Classé dans : Mode | Commentaires: [ 2 ]

Avez vous déjà entendu parler du Fashion Pact ? Moi il y a deux semaines, alors que c’est sensé être une sorte de « révolution » dans le milieu de l’industrie de la mode. Première nouvelle. Merci de me prévenir

30 groupes ont donc signé le Fashion Pact, ce qui fait environ 147 marques et qui représente 20% des acteurs du secteur textile (on peut dire pas mal). On note parmi ces marques/groupes il y a Nike, Adidas, Groupe Kering, La Redoute, H&M, Chanel …

Du coup saviez-vous que l’industrie textile a un très gros impact sur l’environnement : 10% des émissions carbone, 20% des rejets d’eau usées, 500.000 tonnes de microfibres plastiques dans l’océan (issues du lainage de textile synthétique comme le polyester, nylon …) ?

Donc si on continue comme cela, le textile représentera 60% des émissions de carbone d’ici 2030. Je trouve ça énorme. En réalité l’urgence climatique est en train de me plomber réellement mais bon autre sujet.

Du coup, sur quoi se pencher pour réduire cet impact ? 3 objectifs : le climat, la biodiversité et les océans

  • 0 émission de gaz à effet de serre d’ici 2050
  • 100% énergies renouvelables d’ici 2030 sur toute la chaîne d’appro
  • Élimination du plastique d’ici 2030

Alors mon point de vue, l’idée est bonne. Je pense sincèrement qu’on va pouvoir trouver une alternative un peu plus verte au plastique dans nos vêtements. En le recyclant peut-être. Mais le reste. Qui va le payer ? Qui va être prêt à le payer ? Le consommateur d’une grande chaîne qui paye son débardeur 2€ ? Il va le payer 4€ car la chaîne est « propre » en énergie mais pas en main d’oeuvre ?

Après j’ai aussi lu que ces groupes ont signé ce Fashion Pact sans obligation de résultat. Bah du coup pourquoi le signer ? Pourquoi être si ambitieux ? Pourquoi déjà en gros ne pas nous « obliger » à nous entreprises à payer une sorte de taxe verte. On en paye déjà beaucoup je sais. On paye une taxe pour le recyclage le saviez-vous ? Mais quoiqu’il en soit c’est impossible ce 0 émission de CO². Déjà pour nous, le coton bio ne pousse pas en France. Problème réglé.

2 Responses

  1. Delestré

    Bonjour,
    je me permets une réflexion… Il existe d’autres matières moins gourmandes en eau et qu’il serait possible de faire pousser en France (chanvre, lin). Sans doute les coups seraient plus élevés mais cela ne vaut-il pas le coup ? Il y a peut-être un autre « hic » plus les produits sont solides moins on en consomme.
    Mais c’est déjà le cas de votre marque – la solidité – alors…
    Quant au reste de l’industrie textile, elle ne prendra jamais aucun risque, il me semble, trop de concurrence, trop occupée à faire de l’argent.
    Hélas cette industrie est une complice parfaite pour le capitalisme.

    • Ludivine

      Après il y a toujours cette alternative lin, chanvre, mais ils ne peuvent être seuls. Comme vous le notez pour la solidité. Le lin n’est pas forcément recommandé pour sa solidité à l’inverse du chanvre. Mais le chanvre seul n’est pas doux.
      Pour le reste je vous suis complètement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.