Doit-on sauver un journal ? (cas Terra Eco)

Classé dans : Média | Commentaires: [ 0 ]

VRAIE QUESTION

Il s’agit de Terra Eco. Un magazine dont j’ai été abonnée 2 ans et que je ne sais pas pourquoi j’ai cessé mon abonnement.
Terra Eco aujourd’hui et je me souviens Shi-Zen hier (les vraies savent). Et BioMood aussi. La question donc que je me pose est comment un magazine fait il quand il est indépendant pour s’en sortir ?

terraeco

On le sait la plupart des magazines comptent sur la publicité pour vivre, mais quand tu es dans un secteur comme le notre (c’est-à-dire l’écologie) les boîtes n’ont pas forcément un budget publicité et surtout les lecteurs ne regardent pas les pubs (car elles sont peu nombreuses) et s’intéressent plutôt au contenu du magazine plutôt qu’aux pages de publicité.

Je parle de mon cas. Je ne lis plus Elle (oui j’ai du haut niveau), justement à cause de toute cette agression de publicités.
Mais comment tu t’en sors alors ? Vraie question.

Si personne ne veut faire de la publicité sur un magazine indépendant comment ce magazine vit. Comment fait-il pour payer ses employés ?

Je me rappelle de Shi-Zen, un petit magazine dont je m’étais abonnée direk. Mais qui n’a pas tenu. Pourtant c’était cool de voir de la mode éthique (IL MANQUAIT TOUJOURS PEAU-ETHIQUE MAIS BON), des sujets traités de manière décalée, une approche de l’écologie plutôt bien faite. Mais ça n’intéresse pas les gens. Pareil pour BioMood, féminin plutôt décalé qui traitait des vrais sujets (oui avec du Peau-Ethique dedans of course)

J’ai l’impression que c’est identique pour Terra Eco. Le magazine arrive à traiter de sujets ultra intéressant mais on (oui je) a l’impression que les lecteurs sont seulement des personnes engagées. Genre ah non moi je lis Voici tu comprends je peux pas m’abonner à ce genre de magazine. POURQUOI ?

Bref tout ça pour dire que c’est ultra triste pour un magazine de plus de 10 ans de lancer un crowdfunding. Perso je soutiens beaucoup les crowdfunding, mais ceux qui ont une réelle valeur ajoutée (pas ceux pour partir en vacances pendant un an car je suis pauvre et je dirai que je fais également un peu d’écologie pendant mon voyage)(oui je déteste profondément ce genre de personnes). Soit. Je me suis réabonnée pendant un an. C’est à vrai dire pas grand chose. Mais réellement ça m’ennuierait qu’un magazine indépendant disparaît au profit d’une presse aseptisée. Enfin ils ont quand même besoin de 500.000 €. Je sais pas si avec mes petits 55€ ça va changer quelque chose en fait.

Mais autre question, l’avenir de la presse c’est quoi ? Quand tu vois que Nice Matin a également fait un crowdfunding que Libé c’est pas la folie. Que va-t-il nous rester ? Voici avec les photos de Jenifer en couverture ?
Oui voilà c’est non.

Donc si toi aussi tu veux soutenir Terra Eco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.